WEST

WEST, le nouvel album de Vincent Courtois sera disponible le 21 Avril prochain
Un concert de sortie d’album sera donné le 22 Avril à l’auditorium du Carreau du Temple (Paris 3ème) dans le cadre de la programmation Jazz Fabric.
Vincent Courtois sera invité le 20 Avril sur France-Culture pour « le rendez-vous » de Laurent Goumarre, le 19 à 21h sur France Inter pour « Summertime » d’Elsa Boublil, le 21 à 18h pour « Open Jazz » d’Alex Duthil sur France Musique et le 22 à midi sur TSF.
Label La Buissonne Harmonia Mundi.
Vincent Courtois: Compositions, violoncelle, guide chant Benjamin Moussay: piano, clavecin, celesta, toy pianos Daniel Erdmann: saxophone ténor Robin Fincker: clarinette, saxophone ténor
COVER_WEST_HD
« Pour moi, un morceau de musique montre une direction, se déplace d’un point vers un autre, nous emmène vers un ailleurs«  explique Vincent Courtois, dont les récents albums L’ImprévuMediums ou encore Live at Kesselhaus Berlin avec la contrebassiste Joëlle Léandre ont été unanimement salués. « L’esprit aventurier de Vincent Courtois semble avoir trouvé une voie vers la plénitude » (Jazz Magazine)
« De plus en plus, je ressens ma musique se préciser vers ce point cardinal, une évidence faite d’espace, de silences mélodiques, d’immensités et de lignes intimes, tracées sur des cartes mystérieuses et cachées«  précise Vincent Courtois qui n’a eu de cesse ces dernières années de créer des ponts avec d’autres disciplines artistiques, qu’il s’agisse du cinéma (il a composé la bande originale du film d’animation « Ernest et Celestine » primé aux Césars et nommé aux Oscars), de la littérature (le spectacle « L’Amérique de Raymond Carver » avec Pierre Baux) ou de la photographie (« L’intuition » avec Michael Ackerman et Christian Caujolle aux Rencontres d’Arles 2014). « Inventer, écrire et organiser la route de ces notes est devenu pour moi l’axe principal et indispensable de ma création. Le studio d’enregistrement est le plus bel outil qui me soit offert pour la faire se révéler, s’épanouir« . Celui – mythique – de La Buissonne, dont les clés ont été confiées une nouvelle fois à Vincent Courtois, d’abord seul avec le producteur et ingénieur du son Gérard de Haro, puis rejoint par le pianiste Benjamin Moussay et les deux saxophonistes Daniel Erdmann et Robin Fincker, a permis de donner vie à un disque singulier : « Pendant tout le temps d’enregistrement et de mixage, j’ai gardé en tête ce titre, WEST, le fil conducteur décisionnaire gardien du cap, symbole de départ, d’ailleurs, d’inconnu et donc de découverte«  ajoute Vincent Courtois. WEST est donc un disque important dans la carrière du musicien, un parcours exigeant et poétique, un exil volontaire et intérieur où l’auditeur se trouve entrainé à la découverte de nouvelles lignes d’ horizons.
DEUX EXTRAITS DE WEST:

vbzp_Capturedcran20150121135548_1

vbzp_Capturedcran20150121135634

lp.aspx

Ce contenu a été publié dans concerts, divers, medias. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Comments Closed