Les détours de Babel

e12ca169cf9958c0de5be342ebc2be27Dimanche 3 Avril, à 10h30 et à 16h , le festival « les détours de Babel » de Grenoble, accueille le duo Joelle Léandre, Vincent Courtois pour deux concerts d’improvisation libre.
« Réunissez sur une scène une contrebassiste écorchée vive et un violoncelliste à la sensibilité exacerbée qui disposent tous les deux d’un solide bagage musical leur permettant de créer une palette sonore inouïe.
On est happé par cette offrande musicale où l’énergie se loge jusque dans le moindre interstice, cette densité sonore qui s’exprime autant dans les notes que dans les silences.
Dans cette musique de l’instant, toutes sortes de fulgurances. Les deux musiciens puisent aux sources où ils se sont abreuvés, de Bach au blues, sans jamais s’installer. Ébauche de partita, notes tremblées, frottements de demi-tons, progression laborieuse dans la gamme faite de va-et-vient incessants dans un registre grave, bonds dans les harmoniques, bruissements…
Vincent Courtois et Joëlle Léandre sont des orfèvres qui vous cisèlent dans l’urgence les sentiments avec une infinie délicatesse. La partition spontanée qu’ils écrivent ensemble possède une force suggestive étonnante et ils ne lâchent à aucun moment cette concentration extrême qui fait de chacune de leur performance un instant fragile et surprenant, passionnément vivant, profondément humain.
Une expérience unique, aussi épuisante que magnifique. On sort de là lessivé, submergé, rempli, heureux… Avec juste l’envie d’exprimer aux musiciens notre profonde reconnaissance pour ce rare don de soi. » 
Frédérique Meichler
Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Comments Closed