Les Démons de Tosca

La Compagnie de l’Imprévu en partenariat avec la Dynamo de Pantin, le Conseil général de Seine Saint-Denis et le Théâtre de Nîmes
création 2016 – 2017 – 2018
Vincent Courtois: Violoncelle  Robin FinckerDaniel Erdmann: Saxophone ténor Benjamin MousssayBruno Ruder: Piano  Sebastien BrunJulian Sartorius: Batterie  Sylvain Daniel: Basse électrique
-Concerts lecture: duo avec le comédien Pierre Baux 
-Concerts rencontres: solo, duo
-Concerts laboratoires: trio, quartet, quintet
-Concerts créations: diptyque  deux quintets (violoncelle, saxophone ténor, piano, batterie, basse électrique), création sonore et photographique.
Gérard de HaroGilles Olivesi: Son  Pierre Baux: Lecture  Hélène Coeur: Création sonore Tina Merandon: création photo
Emmanuelle HertmannLaetitia Zaepffel: production

L’AUDIOBLOG DES DEMONS

Les Démons de Tosca, projet essentiellement musical, se déroulera sur une période d’au moins deux ans, offrant à la Compagnie de l’Imprévu un premier temps nécessaire de rencontres, de recherches et de réflexions indispensable à l’aboutissement de cette ambitieuse création. Avec comme point de départ le livret du célèbre Opéra de Puccini « Tosca », elle interrogera la notion de démon dans l’invention artistique, racine principale du projet tout au long du processus créatif.
Tous les intervenants s’attacheront donc à jouer, écrire ou improviser la musique exigeante de « l’à propos », c’est à dire du choix et de la décision. De nombreuses actions culturelles seront mis en place, elles permettront la rencontre et la sensibilisation des publics et viendront nourrir le propos artistique.
capture_d_e_cran_2015-06-22_a_10.42.50
Par des séances d’écoute, d’analyse et de discussion, les différents membres de la Compagnie de l’Imprévu, travailleront dans des espaces de vie aussi différents que des lycées, des foyers, des médiathèques, des lieux de détention, cherchant ainsi à nourrir sa création, tissant ainsi une relation de confiance et d’échange , à partir de la découverte de l’œuvre de Puccini, de ces principaux airs et de son sens profond .
Un témoignage sonore enregistré de ce travail sera réalisé et intégré au spectacle final. Dans les collèges, une action encadrée par les professeurs de musique sera menée autour de la notion de chœur, représentation essentielle du peuple dans l’œuvre de Puccini.
Une partition  sera écrite par Vincent Courtois puis enregistrée par les élèves pour être finalement intégrée à la création.
Le comédien Pierre Baux dirigera avec Vincent Courtois et certains musiciens du projet, une série de concerts-lecture en appartement, autour de nombreux textes choisis pour leur directe référence au thème des démons. Certains de ces concerts lectures seront  plus particulièrement dédiés à un public familial.
Des ateliers et master-classes à destination d’élèves de conservatoires et d’écoles de musique seront proposés par Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann, autour du thème des démons de la musique, notamment dans la pratique de l’improvisation, vers l’introspection et la recherche du chant intérieur.
merandonTout au long de la saison, la Compagnie de l’Imprévu proposera  des concerts de formes légères qui finalement et naturellement participeront à l’éclosion du projet final. Du solo au trio, des axes d’expérimentation précis seront travaillés  :« section rythmique et soliste », « duo mélodique », « forme sonate improvisée », ou encore « l’espace sensible du solo ».                       C’est au cours de la deuxième saison, que le projet de création final, Les Démons de Tosca verront le jour sous la forme d’un quintet à géométrie variable. Selon les circonstances et les lieux, les artistes composant ce groupe pourront changer. La musique devra rester libre mais contrôlée, exigeante mais généreuse, profonde et limpide et chacun finalement devra pouvoir la vivre comme une expérience primitive, intime et unique.
Portrait photo: Tina Merandon

17103728_10210592931891972_6762339472636728011_n

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Comments Closed