La trilogie

Vincent Courtois : composition et violoncelle   Ze Jam Afane : texte et voix
 Un dialogue intense entre la musique lyrique et précise du violoncelliste et la poétique scandée du conteur André Ze Jam Afane. Les textes sans concession racontent la découverte du monde par les yeux faussement ingénus du poète camerounais qui a l’ingéniosité d’insuffler des messages forts et profonds au travers d’une légèreté et d’une écriture imagée propre à la culture africaine.
An intense dialogue between the precise and lyrical music of the cellist and the chanted poetry of story-teller André Ze Jam Afane. In a no-compromise yet candid voice, the Cameroonian poet recounts his discovery of the world. The message is powerful whilst retaining the imagery and humour typical of African culture.

teaser

Télécharger le dossier artistique de la Trilogie

La trilogie

1.Rose manivelle ou le chant de la terre
Il y a des pieds nus que la terre
Habille mieux que d’autres
Elle portait des chaussons de poussières
Façonnés par le cordonnier des airs.       
Le chevalier invisible et servant           
Les tissait au fur et à mesure        
Qu’elle passait et repassait         
Son chemin de terre.       
Rose Manivelle, elle démarre bien…….
 
Avec Matthieu Jérôme, Yves Robert, Daniel Erdmann, Olivier Sens et Guillaume Dommartin.
Extrait : La vache de La mort
 2.L’homme avion  ou la danse du vent
L’homme avion, frère cadet de la belle Rose
Dansait parmi trois jeunes arbres
Au choeur du vent qui disait :
L’air de rien inspirant
L’air du tout respirant.
De nous qui ne sommes
Que poussières dans le vent
Toutes les poussières du monde
Ont des liens de parenté
Nécessaires à la remontée
Des généalogies secrètes
Qui nous lient au monde…..
 
Poussière qui me lie à l’autre
Qui n’est rien d’autre que moi
Qui ne suis rien sans l’autre….
 
Avec Maxime Delpierre, Olivier Sens, Sebastien Brun et Adrien Amey
Extrait : L’homme avion
 3. Le Roi pêcheur
Leur Pêcheur de père semblait
Continuer la chanson à peu près ainsi.  
 
Poussière qui me lie à l’autre 
Qui n’est rien d’autre que moi  
Nous n’attendons des poissons
La multiplication du pain 
Cuit, pas assez cuit ou bien cuit…
 
Peu importe la cuisson   
Nous sommes tous du même pain
A la table des religions cannibales
Qui de nos corps se régalent
Nous sommes tous du même vin
Peu importe le buisson…
 
Avec Remi Charmasson, Maxime Delpierre, Sylvain Daniel, David Aknin et John Greaves
Son : Gilles Olivesi
Scénographie Lumière : Gilles Gentner
Extrait : Septième étage

ROI PECHEUR

    photographies Vincent Courtois

 

Laisser un commentaire