« J’estime que je suis le passager de mon violoncelle » . Par le détour de la composition de son dernier album « Love of life », le violoncelliste Vincent Courtois nous raconte la quête du bon accord, le rôle de la fiction dans la naissance d’une mélodie et l’histoire de son instrument traversé par des vies.

Pour plus d’informations :